Les deux écoles

Ce que je vous ai dit dans mon introduction était peut-être un petit peu poussé mais en réalité non loin de la vérité : lorsque vous vous mettez à aimer les RPG, vous allez souvent avoir une préférence pour un style, certains ne démordront pas du fait que le RPG japonais est plus intéressant que le RPG occidental alors que d’autres pensent tout à fait le contraire.

C’est ça qui est beau avec le RPG, c’est que vous n’êtes pas obligé de suivre un code, vous allez là où vous vous sentez le plus à l’aise. Néanmoins, sachez que je déteste une chose, ce sont les joueurs qui affirment qu’ils aiment plus un style que l’autre sans pour autant avoir essayé celui qu’ils critiquent. Comment cela est-ce possible ? Je ne comprends pas. Pour le coup, je peux me permettre de juger car j’en ai fait des dizaines, je dirais même des centaines et aujourd’hui, le plus drôle, c’est que je ne peux toujours pas me décider, certains titres occidentaux sont énormes et parfois, je reste en hallucination devant un titre japonais, cela dépend vraiment des goûts et des couleurs. Aujourd’hui, nous allons essayer de reconnaître quelques critères de chacun des styles.

Les différences entre les styles

Dans un premier temps, il faut savoir qu’en occident, le RPG est beaucoup plus développé sur les PC alors qu’au Japon, ils le sont plus sur console. Aujourd’hui, la donne commence un petit peu à changer mais cela reste une tendance tout de même.

Au Japon, il est clair que le RPG va respecter des codes assez précis. Par exemple, au niveau de l’environnement, celui-ci reprendra souvent les mêmes thèmes, alors qu’en occident, les thèmes sont vraiment très variés, c’est ce qui fait la force du RPG occidental. Ce qui est sûr, c’est que dans ce dernier, la violence règne très souvent, ce qui n’est pas toujours le cas pour le JRPG (Japanese Role Playing Game).

Au niveau des personnages, le RPG nous permet souvent de prendre la peau d’un seul personnage qu’on contrôlera jusqu’au bout de l’histoire. Vous aurez la possibilité de le modifier, de le faire évoluer, mais vous n’en avez qu’un alors que dans le JRPG, il y en a souvent plusieurs, parfois une équipe toute entière.

Enfin le dernier point qui choque quand on prend en main un JRPG, c’est le fait d’être autant diriger dans l’histoire, votre ou vos personnages suivent un dialogue très construit dans lequel vous n’avez quasiment aucune liberté d’action, alors que dans le RPG occidental, il y a un sacré effort de mis sur cette liberté que vous avez à évoluer et c’est vous qui allez en quelques sortes décider de votre sort, via les dialogues par exemple. Si vous jouez sur un JRPG, c’est d’ailleurs le point qui pourra vous paraître désagréable. Certains disent même que c’est comme s’ils se retrouvaient dans un jeu vidéo de base, je n’irais tout de même pas jusque-là.